© 2000-2015 LC    
webediteurs.org

webediteurs.org


Dim 17 déc. 2017 - 12:48

Patrimoine

L'église

vue de l'égliseL'église Saint-Cyr et Sainte-Juliette a été construite en 1893 sur ordre et financement personnel de Monsieur Ernest Noailly, alors maire de la commune, en remplacement d'une ancienne église romane (cf cartouche ci-contre).

De style néo-gothique, c'est un ouvrage qui se veut imposant et fut bâti de la même pierre du Nivernais que le château de Theillat.

Un beau porche orne l'entrée. La nef, éclairée par de vastes baies ornées de vitraux est croisée avec un transept bien saillant doté de rosaces à ses deux extrêmités. Une vaste sacristie communique avec la branche Est du transept.

 

porche de l'eglise de Sanssat nef de l'eglise de Sanssat
Le porche La nef

Le presbytère

le presbytere de Sanssat Il fait face à l'église, et fut bâti par la famille Noailly à la même époque et dans le même style que celle-ci.
Il fut lègué à l'Évêché. Après le départ du dernier curé résident, le lieu resta provisoirement sans affectation et abrite depuis une petite communeauté de religieuses.

Le cimetière

monument aux mortsConstruit en même temps que la nouvelle église, à la sortie Ouest du village, sur un terrain en pente bien orienté au Sud. Il abrite, dans sa partie haute et dans l'axe de l'allée principale le tombeau familial des Noailly, bien visible dès l'entrée.
Dans le square voisin de l'église,
le Monument Aux Morts rappelle, ici comme dans beaucoup de localités, les noms de ceux parmi les hommes du village qui périrent dans les combats de la Grande Guerre (1914-1918).

L'ancienne église, de style roman, fut construite à la fin du XIème siècle. Elle comportait une nef à 3 travées, un choeur à chevet plat vouté d'ogives et un clocher carré. Petite et assez vétuste, elle a été détruite en 1895, sur ordre de Monsieur Ernest Noailly, alors maire de la commune, qui avait lui-même finançé la construction de la nouvelle église. De cette ancienne église, sise là où se trouvent maintenant les HLM, il ne subsiste que 7 chapiteaux de petite taille (20 à 26 cm de diamètre ou de côté, suivant la forme). Ils avaient été sculptés dans du calcaire à phryganes de la région et représentent, dans un style assez simple, des animaux, personnages, arbres ou motifs géomètriques. Ils furent longtemps entreposés dans le jardin du nouveau presbytère et se trouveraient maintenant près de Souvigny (?).