© 2000-2015 LC    
webediteurs.org

webediteurs.org


Jeu 30 mars 2017 - 06:48

Terroir

Le sol

Carte de la Forterre

La commune est située dans la partie sud d'une aire nommée FORTERRE, qui s'étend entre les rivières Allier et Besbre dans un triangle Varennes-sur-Allier - Tréteau - Saint Germain-des-Fossés et dont le sol riche permet toutes les cultures.

Ce sol est constitué de terrains bruns argilo-calcaires avec une bonne teneur en oxyde de magnésium, qui posent par endroits des problèmes de drainages, avec un soubassement rocheux de calcaires à phryganes visibles en affleurements en bordures de plateaux et sur les flancs de buttes-témoins. Mais à Sanssat même, la roche est généralement bien loin sous le soc, comme le montre la petite coupe de terrain ci-contre (dûe à une rénovation de fossé) et tout pousse sans difficulté particulière : Céréales, plantes fourragères, maïs, tournesol, betteraves sucrières, arbres fruitiers et noyers. L'élevage, aussi, est bien présent et bovins charolais et moutons peuplent les terrains trop humides ou pentus, tout cela incitant les exploitants à pratiquer la polyculture.
Le territoire, d'une superficie de 815 hectares (hors les voies et chemins), est assez vallonné et s'échelonne entre 270 et 390 mètres d'altitude (voir LA CARTE) et bénéficie d'un climat doux et tempéré.

Ainsi le paysage de Sanssat est mixte, montrant partout où la culture le permet un profil d'openfield*, propre à la Limagne Bourbonnaise et donc à la Forterre, et partout où le relief y contraint, une alternance de prés cloturés et de friches et bois. La région n'a pas de tradition bocagère et les quelques haies d'arbres visibles suivent les cours d'eau.

coupe du sol

L'ensoleillement est bon en toutes saisons et les précipitations annuelles moyennes de 760 mm d'eau permettent de cultiver sans recours à l'irrigation.

Le pays est traversé par un petit cours d'eau, le Rédan vers lequel affluent quelques ruisseaux qui se forment partout où le relief le permet.
Des sources jaillissent ça et là à mi-hauteur des pentes et donnent leur charme au site et alimentaient les fermes proches.

Les botanistes apprècieront, dans les espaces laissés en friche, la diversité de la flore et la présence de quelques espèces peu courantes dans la région.

stromatolithe Les calcaires à phryganes se formèrent à la même époque que les stromatolithes, roches blanches ou grises, à l'aspect fréquent "en chou fleur", très anciens massifs coraliens lentement construits par des organismes qui furent parmis les premiers vivants sur cette planète et dont la propension à produire de l'oxygène favorisa l'extension de la vie sous de multiples formes sur notre Terre, voilà 2,3 milliards d'années.